Matériaux couramment utilisés pour les vases modernes

Les vases modernes existent dans une pléthore de matériaux, de tailles, de formes, de couleurs et de dimensions. Comme on peut s’y attendre, chaque vase spécifique a ses propres avantages et inconvénients. 

La facilité d’entretien, la valeur esthétique, le climat de votre région et l’endroit où vous prévoyez de conserver vos plantes en pot sont autant de facteurs importants que vous devez prendre en compte avant de prendre votre décision finale.   

Pour vous donner une idée, vous trouverez ci-dessous une brève description des matériaux les plus courants dans lesquels sont souvent fabriquées les jardinières modernes, afin de vous aider à faire le bon choix en fonction de vos besoins spécifiques.  

La facilité d’entretien, la valeur esthétique, le climat de votre région et l’endroit où vous prévoyez de conserver vos plantes en pot sont autant de facteurs importants que vous devez prendre en compte avant de prendre votre décision finale.

Céramique

Les récipients en grès ou en céramique sont fabriqués à l’aide d’une argile de couleur claire et de texture fine qui est ensuite émaillée. Ces récipients sont ensuite cuits à haute température dans le four afin de réduire les niveaux de porosité du pot et sa vulnérabilité aux éléments. Cependant, les vases en céramique peuvent toujours se fissurer lorsqu’ils sont laissés à l’extérieur par temps froid. 

L’inconvénient de ce type de durabilité est que ces vases ont tendance à être très lourds, même si ce facteur en fait une excellente option pour les plantes qui poussent en hauteur. De plus, les vases en céramique sont un peu coûteux, mais vous pouvez les trouver dans une grande variété de modèles et de couleurs de glaçage.  

Ces vases existent également dans une pléthore de tailles et de formes, dont les plus courantes sont les grands bols. 

Coir

Les vases en coco sont des choix écologiques et économiques judicieux. Ce sont des jardinières fabriquées à partir des coques de noix de coco. Ils sont également plus robustes que les pots en papier pressé, mais ils offrent toujours les mêmes avantages que ceux des pots en papier.

Il existe également des types créés à partir d’enveloppes de céréales et de différents agents liants au lieu d’enveloppes de noix de coco. Les vases modernes en coco sont abordables et vous pouvez les trouver dans une grande variété de formes et de couleurs avec un diamètre allant jusqu’à environ un pied.   

Béton

 Les vases en béton ont généralement un bel aspect, surtout lorsqu’ils ont un peu vieilli. Même si le béton est une option pratique pour les grandes plantes qui, en raison de son poids, peuvent avoir besoin d’être lestées contre le vent, ce poids peut aussi être la raison pour laquelle il est difficile de déplacer la jardinière.  

Cela signifie que si vous prévoyez d’utiliser des conteneurs en béton pour à peu près n’importe quoi, veillez à savoir où vous souhaitez qu’ils soient placés et où vous pouvez être sûr que vous ne les déplacerez pas.

Mais, grâce à cela, vous pouvez être sûr que personne ne pourra faire de farce, le déplacer ou même le voler. Le béton est un bon isolant fiable qui peut garder les racines des plantes protégées même pendant les périodes où les changements de température sont importants.  

Les vases en béton ont généralement un bel aspect, surtout lorsqu’ils ont un peu vieilli. Même si le béton est une option pratique pour les grandes plantes qui, en raison de son poids, peuvent avoir besoin d’être lestées contre le vent, ce poids peut aussi être la raison pour laquelle il est difficile de déplacer la jardinière.

Métal

Les vases en métal sont très durables et sont extrêmement lourds lorsqu’il s’agit d’une caisse en fer. Les métaux comme l’aluminium peuvent offrir aux jardiniers la durabilité du métal avec un poids plus léger pour rendre plus pratique le déplacement des pots et des plantations. 

L’aluminium ne rouille pas, ne nécessite pas de peinture et est également moins cher que les autres métaux. D’autres métaux courants sont le cuivre, le plomb, le zinc et l’acier inoxydable cuivré. 

Plastique

Les vases en plastique peuvent également être fabriqués pour ressembler à d’autres matériaux en termes d’apparence. Cependant, ils sont moins durables et moins réalistes que les jardinières en fibre de verre, par exemple. 

De nombreuses plantes que vous pouvez acheter dans une pépinière ou un magasin vous seront souvent livrées dans un récipient en plastique. C’est parce que c’est le contenant le moins cher que les cultivateurs commerciaux peuvent utiliser.

Les jardinières en plastique plus épaisses peuvent être fabriquées pour ressembler à des pots en terre cuite ou en grès, bien qu’elles ne se rapprochent pas vraiment des vrais pots. Les vases modernes en plastique sont disponibles dans un nombre infini de formes et de tailles. 

Papier pressé

Les récipients en papier pressé sont la meilleure option pour ceux qui plantent des légumes. Ces récipients respirent bien, ce qui améliore l’aération et favorise la croissance de racines saines. Ils isolent les racines des changements de température qui pourraient autrement stresser ou endommager vos plantes.   

Les vases en papier pressé sont biodégradables, ce qui est bon pour l’environnement. Toutefois, cela signifie que vous devez les remplacer chaque année. Comme ils sont abordables, les pots de ce type sont des options économiquement saines. Il existe également des pots en papier pressé recouverts d’une couche de cire qui prolonge leur durée de vie.  

Ces jardinières en fibre de verre sont durables, légères et ressemblent aux matériaux qu’elles sont censées imiter. Il n’y a pas besoin de stockage spécial pour ces conteneurs. Ils peuvent également résister aux intempéries sans qu’il soit nécessaire de les rentrer à l’intérieur.

Résine et fibre de verre 

Les jardinières en fibre de verre sont fabriquées à partir de la combinaison de fibres de verre et de résine. Ces pots sont moulés pour ressembler à des pots en pierre ou en terre cuite. Certains fabricants ajoutent un peu de calcaire argileux au mélange de résine pour obtenir une meilleure texture. 

Bien que ce ne soit pas vraiment le choix le plus écologique, il offre tout de même certains avantages. Ces jardinières en fibre de verre sont durables, légères et ressemblent aux matériaux qu’elles sont censées imiter. Il n’y a pas besoin de stockage spécial pour ces conteneurs. Ils peuvent également résister aux intempéries sans qu’il soit nécessaire de les rentrer à l’intérieur.  

Terre cuite

La terre cuite est un type d’argile souvent utilisé pour fabriquer des jardinières et des pots de différentes formes et tailles. Les pots en terre cuite peuvent être aussi grands que l’imagination du créateur ou aussi petits que 2 pouces de hauteur ou de diamètre. 

Il existe apparemment une infinité de tailles et de formes de récipients fabriqués à partir de ce matériau particulier, ce qui les rend très polyvalents. Il s’agit généralement d’une couleur brun rougeâtre chaude qui présente un attrait terreux. 

La terre cuite est également très abordable et disponible, ce qui en fait le premier choix de nombreux jardiniers, tant pour l’extérieur que pour l’intérieur.   

Bois

Enfin, et ce n’est pas le moins important, les jardinières en bois ont tendance à s’intégrer parfaitement dans presque tous les patios ou aménagements extérieurs. Ces récipients sont souvent de forme rectangulaire ou carrée, mais vous pouvez également trouver des modèles courbes. 

Il n’est pas rare que le bois se fissure par temps froid. Ces vases modernes ont également tendance à se dessécher lentement. Le seul véritable risque lorsqu’il s’agit de récipients en bois n’est autre que la pourriture. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser du plastique pour tapisser vos jardinières en bois afin d’éviter ce problème. Veillez simplement à ce que le plastique comporte des trous pour faciliter un bon drainage.